Chaque année, un metteur en scène est associé à nos projets et participe à la singularité de notre démarche, depuis les temps de sensibilisation en milieu scolaire et dans les quartiers jusqu’au temps de création avec la Troupe. Cette Troupe, qui sera constituée d’un groupe de 6 à 9 jeunes, se forme après les premiers Labos à l'automne. La Troupe est associée aux différents temps forts auxquels participe le Pélican, comme le 1er juin des Ecritures Théâtrales Jeunesse.

Les metteurs en scène invités participent à la réflexion théâtrale engagée par le Pélican ; ils explorent la diversité des modes de dialogue avec la scène et l’adolescence. En 2021, c'est Thibaud Croisy qui sera associé à notre structure.

Thibaud Croisy en résidence au Théâtre du Pélican

Au sein du Théâtre du Pélican, faire du théâtre, c’est d’abord faire ensemble et mettre le collectif au cœur de la pratique artistique ; c’est aussi travailler pendant plusieurs mois avec des artistes et des dizaines de jeunes.
Notre originalité tient à l’implication, l’engagement et la participation des jeunes usagers dès la conception du spectacle – c’est-à-dire son écriture – jusqu’aux représentations. Et ces dernières années, il était également fréquent qu’ils participent à la conception du décor et de la musique.
Dans le cadre du nouveau projet du Pélican nous avons souhaité accentuer l’implication de nos bénéficiaires à l’ensemble du processus de mise en place des projets en leur proposant une immersion dans l’univers du spectacle vivant.

Thibaud Croisy photo Ada Loueilh
Thibaud Croisy : photo Ada Loueilh

Thibaud Croisy est un jeune metteur en scène âgé de 34 ans. Ses pièces ont été présentées à la Gaîté Lyrique, Ménagerie de Verre (Paris), Théâtre Paris-Villette, Théâtre de Gennevilliers, Théâtre de Vanves, Studio-Théâtre de Vitry, Centre chorégraphique national du Havre, Scène nationale de Poitiers, Scène nationale de Reims, TU – Nantes, La Manufacture – CDCN de Bordeaux, Centre d'art contemporain de Brétigny, Grütli (Genève) et dans le cadre de nombreux festivals : Faits d'Hiver (Paris), Actoral (Marseille), Les Rencontres de la forme courte (Bordeaux), La Bâtie – Festival de Genève. Sa dernière création, D'où vient ce désir, partagé par tant d'hommes, qui les pousse à aller voir ce qu'il y a au fond d'un trou ?, a été présentée en octobre dernier au Carreau du Temple. Thibaud Croisy a aussi mené des workshops (Carreau du Temple, Centre dramatique national de Montpellier) et des ateliers à l'Université de Poitiers avec les étudiants du Master professionnel Assistanat à la mise en scène. Il est artiste associé à la Ménagerie de Verre pour l’année 2021 et tisse également des liens avec la Comédie de Clermont-Ferrand.

Le Théâtre du Pélican a souhaité donner carte blanche à Thibaud Croisy pour concevoir un spectacle avec des jeunes issus de nos labos. Sa démarche tournée vers l’expérimentation rejoint pleinement les préoccupations du Pélican pour la recherche plutôt que pour la production d’objets conventionnels. Il est par ailleurs convaincu que la création se construit à partir de rencontres, qu’elle « se nourrit d’abord de ça, de ces frictions entre des gens différents […] qu’[il] considère toujours comme des personnes – et non comme des catégories d’« amateurs », de « professionnels » ou de « semi-pros » ». Il sera donc en résidence au Pélican pendant toute l’année 2021 pour explorer les modes de dialogue entre les adolescents et la scène, et expérimenter tout en créant avec les jeunes. Immersion dans l’adolescence et travail à partir de différents matériaux et écritures (textes dramatiques, récits, poèmes, textes écrits sur mesure, improvisations au plateau…) seront les bases de la fabrication de cette création. A ce titre, il participera aussi à la réflexion théâtrale engagée par le Pélican et prendra part au comité artistique et scientifique.

Ses temps de présence au Théâtre du Pélican se répartiront de la manière suivante :

  • 30 septembre 2020 : première rencontre avec les jeunes du Pélican et présentation de sa démarche
  • 19 & 20 octobre 2020 : participation au Comité artistique et scientifique
  • 16 décembre 2020 : rencontre avec les jeunes dans le cadre des labos
  • 23 & 24 janvier 2021 : Week-end d’« approche ». Première étape de travail entre les jeunes de la Troupe et le metteur en scène. Un moment durant lequel ils explorent des textes, se rencontrent, et partent ensemble à la recherche du matériau de la création et des formes possibles au plateau.
  • Vacances d’Avril 2021 : Premier temps de résidence (15 jours). Répétitions quotidiennes aboutissant à une première maquette (sortie de résidence) présentée au public et aux professionnels.
  • 25 au 29 août 2021 : 5 jours de résidence pour reprendre le travail du mois d’avril et le prolonger – ne pas perdre la recherche d’avril ou, en tout cas la ré-activiter, la remettre en jeu.
  • Octobre 2021 : Deuxième temps de résidence. 15 jours de répétition suivis par des représentations à La Cour des Trois Coquins. Ce sera aussi l’occasion de travailler avec d’autres professionnels choisis par Thibaud, qui viendront à Clermont (créateur lumière et/ ou créateur son et /ou scénographe…) et qui permettront aux jeunes d’appréhender la dimension technique et plastique de la représentation théâtrale.

La création est appelée à tourner en 2022.