Jeunes Ecrits #10 – Anne et Cynthia, l’expérience du festival de l’intérieur

Classé dans : Actualités | 0

Le festival CADO #4 organisé par le Théâtre du Pélican a mobilisé une centaine des jeunes comédiens provenant de 7 pays durant 5 jours ! Le projet EYE-Net 2.0, réunissant plusieurs partenaires de différents pays a posé ses valises à Clermont du 1er au 5 juin 2022. Ainsi, plusieurs créations traitant d’une même thématique, « les possibles », ont été proposées durant cette première semaine de juin à la Cour des Trois Coquins, au Centre Mandela et à la Comédie de Clermont-Ferrand. D’autres partenaires historiques de CADO étaient aussi de la partie comme le SUC, l’Espace 600 de Grenoble ou encore la Maison Théâtre de Strasbourg. Cette année, CADO présentait également une création de Fanous, une compagnie iranienne. Il s’agissait donc d’une semaine unique, riche en théâtre et en rencontres, à Clermont-Ferrand.

« Etant stagiaire au théâtre du pélican, j’ai adoré voir le festival s’élaborer dans les bureaux du Pélican. Cela m’a permis d’apprendre beaucoup de choses et je me sentais vraiment privilégiée de pouvoir participer à la création d’un événement réunissant tant de pays et de cultures différentes. Lorsque le jour J est arrivé j’étais très excitée : voir toutes ces créations provenant de tous ces différents lieux du globe était une réelle chance et cela m’a permis d’en apprendre plus sur le théâtre mais également sur les thématiques animant chaque troupe, pays, personnes. Ainsi, au delà de l’expérience théâtrale qui fut géniale, l’expérience humaine a été, pour moi, très importante, avec son lot de rencontres et de joie ! » Anne.

 

« Ce temps de festival a été très enrichissant pour moi, car nous avions très facilement la possibilité de discuter avec l’équipe qui organisait le festival (les salariés du Pélican), les techniciens mais également les artistes. J’ai également trouvé qu’il était important de pouvoir changer d’environnement et de lieux, je pense notamment au Centre Mandela qui était un peu éloigné du cœur du festival (Cour des Trois Coquins) mais qui est un lieu très agréable. Je trouve aussi que l’organisation était fluide et que l’équipe était prête à intervenir à tout moment ! » Cynthia.